Mairie de Mansigné

home

Place de la Mairie

72510 Mansigné

telephone

02 43 46 10 33 

02 43 46 16 65

mails

mairiemansigne@wanadoo.fr

www.ville-mansigne.fr

clock

Horaires du secrétariat de la mairie

Lundi 9H00/12H00 - 14H00/17H00
Mardi 9H00/12H00 - FERMÉ
Mercredi 9H00/12H00 - FERMÉ
Jeudi 9H00/12H00 - 14H00/17H00
Vendredi 9H00/12H00 - 14H00/17H00
Samedi 9H00/12H00 - FERMÉ

 

Horaires en Juillet et Août

Secrétariat ouvert du Lundi au Samedi - 9H00/12h00

Fermé tous les après-midi

Etymologie

Le nom du village vient très vraisemblablement du latin mansia ignita qui signifie maison brûlée.
On peut sans doute rapprocher cela des nombreux défrichements qui eurent lieu au Xème et Xlème siècles aux abords des forêts.

Présentation générale du village

Le bourg de Mansigné se trouve au cœur d’une région boisée et vallonnée.
L’existence d'un plan d’eau aménagé avec plage en fait un lieu de vacances et de loisirs très agréable.

Histoire du village

ll existait autrefois près de la ferme de la Caronnière, un dolmen qui a disparu aujourd’hui et qui témoigne d’une occupation du site très ancienne.

De plus, près de la ferme appelée le Can, il existe une enceinte de 320 mètres de long sur 260 mètres de large dont certains disent qu’il s'agirait d'un ouvrage romain.

Au Moyen âge, il existait à Mansigné deux seigneuries :

  • La châtellenie de Brouassin
  • Fay

Avant la révolution, il existait déjà un hôpital dans la paroisse, ainsi que ce qu’on appelait alors un collège, mais qui était en fait une école, fondé au XVIIÈ'“ siècle.
Celui-ci sera, en 1796, assiégé par les Chouans, et farouchement défendu par la population.

L’église

L’église de Mansigné est dédiée à Saint Martin.

Comme de très nombreuses églises rurales, elle a été plusieurs fois remaniée, mais elle présente un certain nombre de caractéristiques tout à fait intéressantes en particulier au niveau de l’abside.

Elle seule subsiste de l’édifice roman. Elle est construite en petit appareil de calcaire.

Des contreforts en calcaire moyen soutiennent les murs.
Nous sommes à Mansigné, dans cette région qu’on appelle le Maine Blanc : le calcaire est le matériau utilisé pour les constructions alors que dans une grande partie du Maine, on utilise plutôt le grès roussard.
Cela donne une allure tout à fait différente aux édifices religieux.

Le soubassement, sans doute en raison de la pente, ne semble jamais avoir été enterré.

D'une hauteur de deux mètres environ, il est composé de gros blocs.
Ceci semble prouver que les parties basses d’un édifice étaient construites de façon beaucoup plus grossière.
Les fenêtres présentent un aspect qu’on ne retrouve nulle part ailleurs dans le Maine : elles sont de petite taille et leurs montants sont appareillés, ils vont en s'élargissant du bas vers le haut.
Cette disposition, ancienne, se rencontre toutefois dans des régions voisines sur des édifices datant du début du XIème siècle, le château de Langeais par exemple.
Elles sont surmontées d'un décor en damiers, qui se prolonge sur les côtés.

Il semble que l’on soit là en présence du premier art roman ligérien et l’on peut dater aussi cette abside du début du Xle'“ siècle. Elle est la seule de cette époque dans notre région.
De plus, il s’agit d’une des seules absides voûtées subsistant de cette époque dans le Maine.

A l’intérieur, la voûte est soutenue par des chapiteaux à feuillages ou ornés d’animaux monstrueux.

Le retable est du XVIIème siècle.

Le clocher-porche est lui postérieur à l’époque romane.

Autres lieux historiques

  • Passau
  • Marolles
  • Le Petit Mans
  • La Chesnaye
  • Le Plessis
  • Penchien